Test Gamecube : GT Cube / GT Pro Series Wii

Voici un test de jeu que j’avais posté sur Nintendomaniacs le 28 décembre 2003. Je précise que ce jeu GT Cube est identique au jeu GT Pro Series sorti sur Wii au lancement de la console en décembre 2006.

Nombres de joueurs : 1 à 4
Blocs : 2
Date de sortie : 20 juin 2003 (au Japon)
Texte écran : en anglais
Site : http://www.mto-power.com/racegame/gtcube.htm

Si la GameCube souffrait d’un type de jeu, c’était bien celui là, à part Need For Speed ou Burnout 2, il n’y avait rien de bien au niveau des jeux de GT. GT Cube est développé par M²TO déjà développeur de la série des GT Advance sur GBA. Cette version GC reprend le meme principe que les versions Advance. C’est à dire des courses de « GT », M²TO possèdent les licences officielles des voitures donc on retrouve les Subaru Impreza et Lancer Evo VII, pour un total de 81 véhicules dans 10 marques par contre elles sont toutes japonaises, oubliez l’idée de conduire une Clio V6.

Les menus de cette version GameCube sont identiques à ceux de GT Advance 3, à la seul différence que le mode « Replay Threater » est là, il permet d’échanger des replays. Les modes de jeu disponible sont : Championnat, Time Trial, Quick Race et Dri Combo. Le mode Championnant se divise en quatre niveaux de difficulté dans lesquelles, il y a plusieurs minis championnats de 3 courses ou le choix de la voitures est libre ou imposé. Parfois se sera un mini championnat réservé aux monospaces ou aux 2 portes ou autres donc il faudra changer plusieurs fois de voitures. En fonction de votre place, vous obtenez une médaille, le but étant d’obtenir l’or partout donc d’être premier pour passer a la course suivante il faut être dans les 3 premiers. Lors des courses 11 concurrents sont contre vous même si en réalité seulement 1 ou 2 se battent pour la victoire en championnat. Le mode Dri Combo exige de faire un certains nombres de dérapages d’affiliés sur un circuit.

Le design des voitures est dans le style cell shading mais les circuits de couleurs très flashi, l’herbe est d’un vert uni partout. Les décors sont assez pauvre et même moche. Lors de la sélection de la voiture, on peut prendre la boite manuelle ou automatique et choisir entre mode « racing » ou « drift » (dérapage). Si vous choisissez le mode dérapage au moindre coup de frein le train arrière voudra passer devant, autrement dit la voiture a un comportement très très survireur (celui observé dans la vidéo disponible ici) Or en mode racing la voiture survire un peu moins, la conduite devient légèrement plus « réaliste ». Il est possible de configurer les boutons de la manette et donc de mettre l’accélérateur et le frein sur respectivement R et L. Et là ça devient intéressant car avec R en boite automatique, la vitesse supérieure ne se passe que lorsque l’on enfonce le bouton à fond quant on entend le « clic » donc en gros, on a une boite semi automatique.

Autant le dire tout de suite, c’est de l’arcade à fond, le jeu est facile et se fini en 10 heures environ, les voitures ne subissent aucun dégât, elles dérapent beaucoup suivant le mode choisi. Le jeu permet de tuner sa voiture, on peut changer plusieurs parties dont leurs utilités est plus où moins douteuse. On a la possibilité de modifier le moteur pour qu’il soit plus performant, la suspension, etc, on peut aussi changer le pot d’échappement, c’est bien, mais quant on est en vue intérieure, on s’en tape un peu, de plus on a la possibilité de changer le klaxon et même la couleurs des phares ce qui est totalement inutile en course puisque les phares on une portée maximale de 2 mètres 50. Ceci est surtout intéressante en mode replay pour frimer devant les potes. Donc à part les modifications moteurs ou suspensions, elles servent surtout pour se régaler à regardez ses replays.

Les musiques sont très moyennes, on est loin de celle de F-Zero GX, quant aux bruits des moteurs, ils sont assez inégaux car en fonction de la voiture, le bruit du moteur peut être insupportable d’autant que si le circuit est facile, on est presque tout le temps à fond et l’envie de relâcher l’accélérateur est très forte pour soulager nos pauvres oreilles et donc ce ne sont pas les vrais bruits des moteurs.

Graphismes/Animation : Les décors sont très moche, les voitures en cell shading cependant l’animation est fluide.
note : 07/20

Bande Son : Les bruits des moteurs et les musiques sont horribles.
note : 05/20

Jouabilité : Les voitures répondent bien, de plus on notera le bon système de boite semi automatique grâce à l’analogie des boutons L et R, enfin c’est correct sans plus.
note : 10/20

Durée de vie : Le jeu est globalement facile, heureusement le nombre de minis championnats est assez important, ce qui vous permettra de jouer durant une dizaine d’heures.
note : 09/20

Peut être que début juillet (2003), son achat aurait eu un intérêt pour celui qui recherche un jeu de voiture mais avec la sorti de R.Racing Evolution, GT Cube ne fait pas le poids même s’ils ne sont pas dans la même catégorie.
Note globale : 07/20

Avec du recul, je m’étais bien amusé sur cette daube. D’ailleurs, je me souviens que je n’avais pas réussi à débloquer toutes les voitures, alors que j’avais les médailles d’or sur tous les circuits, mystère.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s